Skip to main content

Le Cameroun veut lever 275 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la BEAC au 4è trimestre 2021

2 jours 5 hours ago

Au cours du 4è trimestre 2021, le Trésor public camerounais va émettre sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), des titres publics pour un montant total de 275 milliards de FCFA, apprend-on de bonnes sources. Comme à l’accoutumée, le gouvernement alternera entre titres de court terme (52 semaines de maturité au plus) appelés bons du Trésor assimilables (BTA), et des instruments de long terme (entre 2 et 10 ans), connus sous l’appellation d’obligations du Trésor assimilables.

Dans le détail, à travers six émissions de BTA, le Trésor public camerounais entend mobiliser 120 milliards de FCFA entre le 22 septembre et le 31 décembre 2021, contre 155 milliards de FCFA grâce aux émissions d’OTA prévues au cours de la même période.

Le gouvernement camerounais ne devrait pas avoir beaucoup de mal à mobiliser cette enveloppe de financement, qui lui permettra aussi bien de financer des projets d’investissements (OTA) que de gérer ses besoins de trésorerie (BTA). « L’engouement des investisseurs sur les titres de dette publique camerounaise est réel. Celui-ci est vérifiable notamment par l’examen des taux de couverture des différentes émissions, qui plafonnent généralement autour de120%, soit ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

10 milliards de FCFA injectés dans 88 plans d’affaires du Projet de développement de l’élevage à fin septembre 2021

2 jours 6 hours ago

Le Projet de développement de l’élevage (Prodel), financé en grande partie par la Banque mondiale (BM), vient de publier son bilan d’activités au cours des neuf premiers mois de l’année 2021.

Il apparaît que, le montant cumulé des financements des plans d’affaires s’élève à 10,12 milliards de FCFA. Les fonds issus de la Banque mondiale s’y élèvent à 6,06 milliards de FCFA. La contribution des institutions financières partenaires représente 2,62 milliards de FCFA. Les organisations de producteurs bénéficiaires, quant à elles, ont des engagements de l’ordre de 1,44 milliard de FCFA.

« L’ensemble de ces mouvements financiers provient de 88 plans d’affaires financés sur les 131 élaborés et validés. En valeur relative, 67% des plans d’affaires sont désormais financés grâce aux subventions de la Banque mondiale et aux crédits contractés auprès des institutions financières partenaires. », indique le Prodel.

Sur un financement de 134,15 millions de dollars US (environ 78,4 milliards de FCFA), approuvé le 27 octobre 2016 par le conseil d’administration de la BM au bénéfice du Prodel, plus de 100 millions de dollars US (58,5 milliards de FCFA) ont déjà été engagés. La date de clôture du Prodel est ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Filières banane plantain et piscicole : vers la mise en place d’un cluster autour de Kribi, ville industrialo-portuaire

2 jours 10 hours ago

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville au Sud-Cameroun abritant un complexe industrialo-portuaire, la Coopérative agroforesterie industrielle de l’Océan (Coop CA AIO) entend installer un cluster filière banane plantain et un autre, filière piscicole.

A cet effet, Samuel Tony Obam Bikoue, le président du conseil d’administration (PCA) de ladite coopérative vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour ceux qui aimeraient investir dans cette « Ceinture agricole ». Ainsi, des parcelles sont mises en vente sur une période de 10 ans afin de permettre l’installation des producteurs dans ces deux filières. « Cette offre n’est valable qu’à condition que le nouvel acquéreur s’engage à ne produire sur son site pendant ladite période [10 ans] que la banane plantain avec irrigation et pratiquer la pisciculture hors sol dans des bacs », indique le PCA.

La Coopérative propose en retour de la mise à disposition des parcelles, des services tels que : la mise à disposition des semences sélectionnées à haut rendement et d’alevins de poissons de qualité ; la mise à disposition d’engrais, et d’alevins de poisson, l’incubation agro-pastorale, le montage des business plans, le placement en pépinière d’entreprises, etc.

Dans la vision stratégique qui sous-tend cette « Ceinture ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Au Cameroun, les exportations du gaz naturel liquéfié régressent de 4,7% à fin juin 2021

2 jours 10 hours ago

Les exportations du gaz naturel liquéfié (GNL) effectuées par le Cameroun entre janvier et juin 2021 ont culminé à 591 974 tonnes, révèle l’Institut national de la statistique (INS). Les volumes ainsi exportés régressent de 4,7% (-29 467 tonnes) en glissement annuel, puisqu’à la même période en 2020, le Cameroun avait exporté 621 441 tonnes de ce combustible.

En valeur, ces exportations ont rapporté au pays 102 milliards de FCFA, en recul de 6 milliards de FCFA par rapport aux 108 milliards de FCFA engrangés au cours du premier semestre 2021. Avec ce niveau de revenus, le gaz naturel liquéfié pèse 9% dans l’enveloppe globale des recettes d’exportation du pays, au cours de la période sous revue.

Ce ralentissement des exportations de GNL au Cameroun survient au moment où Golar, le principal producteur du pays grâce à une unité flottante installée au large de Kribi, au Sud du pays, annonce une augmentation des capacités de production à partir de l’année 2022.

A en croire cette entreprise, qui est en partenariat au Cameroun avec Perenco et la Société nationale des hydrocarbures (SNH), la production du navire flottant Hilli Episseyo passera de 1,2 million ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

BTP : pour sauver le Matgénie, la Primature instruit Nganou Djoumessi de lui réserver une quote-part des contrats publics

2 jours 10 hours ago

Depuis le 22 septembre 2021, les employés du Parc national du matériel de génie-civil (Matgénie), l’entreprise publique du BTP au Cameroun, sont à nouveau dans la rue, pour réclamer le paiement de 13 mois d’arriérés de salaires. Cette fois-ci, le ton est monté d’un cran au sein du personnel qui, depuis trois jours, interdit à tout le monde l’accès aux locaux de l’entreprise. « Nous travaillons désormais à l’extérieur. Hier (23 septembre), par exemple, le directeur général a dû aller travailler dans des bureaux au ministère des Travaux publics (Mintp) », souffle un employé du Matgénie, très au fait du dossier.

En effet, c’est vers ce département ministériel, tutelle technique du Matgénie, que sont tournés les regards des employés de cette entreprise publique en proie à des difficultés financières depuis plusieurs années. Selon des sources proches du dossier, des paiements d’un montant total de plus de 700 millions de FCFA sont attendus de ce département ministériel, depuis plusieurs mois. « C’est sur cette enveloppe que la direction générale tablait pour payer ce qui est possible aux employés, afin de les aider au moins à préparer la rentrée scolaire de septembre. Mais, pour une convention transmise au ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie