Commerce extérieur : en 2021, le Tchad a été la principale destination des exportations camerounaises en Afrique

14 minutes 53 seconds ago

Selon les chiffres révélés par l’Institut national de la statistique (INS), au cours de l’année 2021, le Tchad a été la principale destination des exportations camerounaises sur l’ensemble du continent africain, avec 3,8% de parts de marché. Dans le détail, le Cameroun a exporté 228 600 tonnes de marchandises vers ce pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), pour un montant total de 90,6 milliards de FCFA.

Deuxième client du Cameroun en 2021, avec 122 800 tonnes de marchandises reçues, le Nigeria n’a capté que 0,8% des exportations du Cameroun vers les pays d’Afrique. Il y a ensuite la RCA, autre pays de la Cemac vers lequel le Cameroun a exporté 79 900 tonnes de marchandises en 2021, pour un montant total de 30,4 milliards de FCFA. Viennent ensuite le Sénégal (69 600 tonnes pour 17,1 milliards de FCFA) et le Gabon (38 900 tonnes pour 27,2 milliards de FCFA), 3è pays de la Cemac qui complète le top 5 des principaux clients du Cameroun en Afrique en 2021.

Mais de manière générale, ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Sécurité sociale : la digitalisation accélère l’immatriculation des assurés au Cameroun

1 hour 2 minutes ago

En 2022, la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), l’organisme public en charge de la sécurité sociale au Cameroun, a enregistré 54 000 nouveaux assurés dans son portefeuille, dont 17 570 assurés volontaires et 36 430 assurés obligatoires. Selon le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Nguté, cette performance est la résultante de « l’implémentation de la dématérialisation des procédures ».

Au-delà des bienfaits de la digitalisation, les chiffres annoncés par le chef du gouvernement camerounais révèlent une progression du chiffre des assurés volontaires enregistrés chaque année. Ce chiffre est par exemple passé de 16 216 en 2018 à 17 570 en 2022. Officiellement implémentée par la CNPS depuis le 1er décembre 2014, l’assurance volontaire vise à élargir le spectre de la sécurité sociale au Cameroun.

Pour rappel, l’assurance volontaire concerne les « personnes dotées de capacités contributives, mais qui ne sont pas soumises à un assujettissement obligatoire contre les risques de vieillesse, invalidité et décès ; les travailleurs qui ne remplissent pas les conditions d’affiliation au régime général, au régime des personnels de l’État, ou à un quelconque régime spécial de sécurité ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Poissons : avec près de 170 000 tonnes en 2022, le Cameroun augmente sa production de 13% en glissement annuel

1 hour 27 minutes ago

Au cours de l’année 2022, le Cameroun a produit 169 740 tonnes de poissons, contre 150 826 tonnes un an auparavant. Selon ce chiffre que vient de révéler le Premier ministre, au cours de la présentation à l’Assemblée nationale du programme économique, financier, culturel et social du gouvernement pour 2023, cette production progresse de 13% en glissement annuel.  

Le gouvernement n’explique pas les raisons de la bonne tenue des activités dans ce secteur. Mais, elle peut bien être mise sur le compte des avancées que le pays enregistre ces dernières années dans le développement de l’aquaculture, dont les activités avaient déjà cru de 20% en 2021, selon les comptes nationaux publiés par l’Institut national de la statistique (INS).

Pour rappel, afin de réduire les importations du poisson congelé, qui est avec le riz parmi les produits alimentaires qui creusent le plus le déficit de la balance commerciale du Cameroun, le gouvernement a mis en place divers appuis aux aquaculteurs. Ce soutien est notamment déployé à travers des projets et programmes, à l’instar du Projet de promotion de l’entreprenariat aquacole (PPEA), qui a contribué à doubler la production camerounaise entre 2016 et 2019, passant ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Riz : le Cameroun affiche des importations de plus de 200 milliards de FCFA en 2021

2 hours 16 minutes ago

Au cours de l’année 2021, le Cameroun a importé du riz pour 207,9 milliards de FCFA, représentant 5,4% des dépenses d’importations du pays au cours de l’année sous revue. Ce chiffre révélé dans le rapport sur le « commerce extérieur du Cameroun », que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), montre une nouvelle fois combien les importations massives de cette céréale obèrent la balance commerciale du Cameroun.

Cependant, apprend-on, ces importations ne sont pas toujours destinées au marché local. Elles servent souvent de passe-droit à certains opérateurs économiques pour approvisionner frauduleusement des pays voisins. « La production nationale est estimée à 217 280 tonnes et la demande nationale (consommation finale des ménages et variations des stocks) à 757 000 tonnes. Sous l’hypothèse que les comportements de consommation des ménages camerounais n’ont pas significativement changé entre 2018 et 2019, il [ressort] que la forte hausse des importations de riz (en 2019) engendre un gap entre l’offre et la demande d’environ 332 300 tonnes. Cet écart s’expliquerait par les réexportations informelles vers les pays voisins », faisait déjà remarquer l’INS dans son rapport 2019 sur le commerce extérieur.

A côté du riz, le blé et le méteil ont également contribué ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie

Électricité : au Cameroun, Globeleq veut licencier plus de 60% de son effectif pour sécuriser ses gains

3 hours 26 minutes ago

Globeleq a engagé une restructuration de sa filiale au Cameroun. Le producteur indépendant d’électricité contrôlé à 70% par le fonds d’investissement britannique British International Investment (BII, ancien CDC Group) n’a pas encore communiqué sur le contenu de cette réorganisation, qui devrait être finalisée lors des conseils d’administration programmés ce mois de décembre 2022. Mais, de sources internes, il pourrait s’agir « d’un regroupement d’entités ».

À l’heure actuelle, la filiale locale du groupe britannique compte trois entreprises : Dibamba Power Development Company (DPDC), en charge de l’exploitation de la centrale thermique au fuel lourd de Dibamba, d’une capacité de production de 88 MW ; Kribi Power Development Company, en charge de l’exploitation de la centrale à gaz de Kribi, d’une capacité de production de 216 MW ; et Globeleq Cameroon Management Services (GCMS), chargée de « superviser la gestion » de KPDC et DPDC. « Ce qui est assez particulier dans le groupe Globeleq », soutient notre source.

La probabilité de cette option est également renforcée par le nombre de postes de travail que souhaite supprimer la multinationale britannique au Cameroun. Selon nos informations, la maison mère veut licencier 120 personnes et une première liste de 28 noms a déjà été publiée. À fin 2019, ...

Investir au Cameroun Télécom, Banque, Energie, Com, Média, Droit, Assurances, Gestion publique, Tourisme, Economie